Taking too long? Close loading screen.
aucun commentaire pour l'instant

Noël : dangers pour le chien ou le chat

Les dangers de Noël pour votre chien et votre chat

A chaque période de l’année ses dangers…
Quoi de plus agréable que Noël : une décoration subtile et lumineuse, de bons repas savoureux, de belles décorations florales, de jolis cadeaux enrubannés et des invités dansants, plaisantant…
Attention cependant les fêtes de fin d’année ne sont malheureusement pas sans risque pour nos animaux, chiens comme chats !

Vous n’avez pas tellement envie de passer ces belles fêtes près de votre vétérinaire ? Voici quelques conseils qui devraient vous permettre de passer les fêtes sereinement.

Les dangers liés au sapin de Noël

Pas question de se passer du roi des forêts dans le salon.
Bref, voici quelques recommandations pour que tout se passe bien.

Les principaux risques pour le chien et le chat

Sachez que les chiens comme les chats, plus particulièrement les jeunes animaux peuvent être attirés et vouloir jouer avec les décorations scintillantes, mâchouiller les branches, tirer dessus…
– le sapin peut chuter et provoquer des blessures, contusions ou fractures.
– des décorations peuvent être ingérées : petites boules, guirlandes, cheveux d’ange et être responsables d’occlusions digestives qui peuvent tourner au drame.
– la neige artificielle est bien souvent toxique provoquant des troubles digestifs : vomissements, irritation de la gueule, hyper salivation, etc.
– les guirlandes électriques peuvent causer des brûlures, une électrisation et être mortelles.
Attention également aux santons ou décorations en pâte à sel, elle est très toxique.

dangers-sapin-noel-chien-chatLa prévention avant tout, voici quelques conseils :
– la stabilisation du sapin, vous pouvez éventuellement le fixer à un mur ou à un meuble haut et lourd à proximité.
– décorer le sapin en mettant les décorations les moins dangereuses en bas de l’arbre et réserver la cime aux ornements les plus fragiles.
Quoi qu’il en soit les cheveux d’ange et la neige artificielle ne sont peut-être pas indispensables…
– empêcher l’accès au sapin lors de vos absences (barrière de sécurité, porte fermée, etc.)
– débrancher la prise électrique des guirlandes lumineuses lorsque l’animal n’est pas sous surveillance.

Les dangers liés à la nourriture festive

Principaux risques

– Les beaux et bons chocolats de Noël sont à réserver aux humains. Le chocolat est particulièrement toxique pour les animaux.
Il est à l’origine de troubles d’ordre digestifs, cardiaques, respiratoires, neurologiques et peut être létal. Il n’existe aucun antidote, le traitement ne sera que symptomatique.
– les aliments salés peuvent être à l’origine de troubles digestifs. Le chlorure de sodium est particulièrement dangereux pour les animaux âgés, les insuffisants cardiaques et rénaux.
– le foie gras peut être responsable d’une pancréatite aïgue s’il est ingéré en grande quantité, nécessitant une prise en charge vétérinaire urgente.
– les petits os peuvent blesser la paroi du tube digestif, créer une perforation intestinale ou encore une obstruction.
– l’alcool  est un dépresseur du système nerveux central, il peut créer une acidose ou encore une hypoglycémie.
Les bouchons de liège sont parfois à l’origine d’occlusion digestive lorsqu’ils sont avalés.

chien-danger-aliment

Nous vous conseillons :
– de veiller à ce que les aliments soient inaccessibles et ne puissent pas être chapardés.
– ne pas donner les restes de tables à son chien ou à son chat.
– ne pas laisser les verres d’alcool à portée des animaux de la maison.
– de jeter les bouchons de liège des bouteilles dès qu’elles sont ouvertes.

Les dangers liés aux cadeaux de Noël

– les jolis rubans peuvent être avalés et créer des occlusions digestives très graves.
– le papier cadeau peut créer des obstructions des voies aériennes, des obstructions digestives.
– de petites pièces de jouets peuvent être avalées avec des conséquences plus ou moins graves. Les piles peuvent présenter un danger important.

dangers-noel-chat

Nous vous conseillons donc en cette période de fêtes :
–  de mettre les cadeaux sous le sapin au dernier moment afin de limiter le temps où ils seront à disposition de toute exploration.
– de veiller à ce que les jouets ne restent pas sans surveillance une fois déballés, surtout avec un jeune chiot ou chaton.

Les dangers liés aux décorations florales

La plupart des plantes que l’on retrouve dans les foyers à cette période de fin d’année sont toxiques.
Voici une courte liste des plus répandues à Noël :

 – L’étoile de Noël : le poinsettia ou Euphorbia pulcherrima

dangers-poinsettia-chien-chatC’est une plante qui appartient à la catégorie des plantes à latex dont un des plus célèbre est le caoutchouc. La tige et les feuilles sont toxiques. La sève contient des substances corrosives et très irritantes pour la peau ou les muqueuses.
L’ingestion peut entraîner des irritations du tube digestif, des gastro-entérites, etc.

– La rose de Noël : héllébore noir

C’est une plante qui appartient à la famille des renonculacées. Toute partie de la plante est toxique.
Son ingestion créée des troubles digestifs, cardiorespiratoires, nerveux et généraux.

– Le houx : Ilex aquifolium

C’est une plante qui appartient à la famille des Aquifoliacées. C’est la plante la plus présente dans les maisons à la période de Noël.
Les feuilles sont amères et piquantes, aussi elles sont rarement consommées. Les baies quand à elles les sont plus facilement.

Quoi qu’il en soit l’ingestion peut entraîner des signes digestifs et neurologiques. Cette plante peut être mortelle : une vingtaine de baies peuvent tuer un chien de grande taille.

– Les jacinthes : hyacinthus orientalis.

C’est une plante qui appartient à la famille des Asparagaceae.
Sachez que son bulbe est particulièrement toxique. Les signes sont digestifs, nerveux et cardiaques.

– Le gui  ou plante des druides

Cette plante parasite appartient à la famille des viscacées
Présent en ces fêtes de fin d’année, le gui porte bonheur à ceux qui se souhaitent les bons vœux en s’embrassant dessous.
Cependant les rameaux et surtout les baies blanches sont très dangereuses. Une moindre quantité avalée peut suffire à tuer un chien.
Les symptômes sont digestifs mais également nerveux et cardiaques.

– L’if :

Il fait partie de la famille des taxacées. On retrouve souvent l’if dans les couronnes de Noël comme sur les portes de maison, les décorations de table.
L’if est très toxique et peut provoquer une mort rapide.

Il est important de veiller à :
–  garder les plantes à l’abri des coups de crocs, en hauteur. Si cela est assez simple pour les maîtres de chiens, cela n’en est pas de même pour les propriétaires de chats.
– préférer les décorations florales artificielles lorsque l’on a de jeunes animaux.

Les dangers liés à l’ambiance festive

Lors des fêtes de fin d’année, la famille au grand complet se retrouve avec parfois des amis qui dansent, chantent, plaisantent, crient…
Or certains animaux apeurés par cette ambiance préfèrent fuir toute cette agitation.
Ils peuvent être victimes dans leur fuite d’accident de la voie publique.
D’autres vont tenter de se cacher mais s’ils se sentent menacés ils peuvent devenir agressifs et mordre.

Enfin, pour que le chien, le chat et vous passiez un bon réveillon, nous vous conseillons :
–  de garder votre animal dans une pièce au calme s’il n’est pas habitué à tant de remue-ménage. Installez-le confortablement avec son panier, sa gamelle d’eau et ses jouets pour qu’il passe une soirée tranquille sans stress.
Quoi qu’il en soit interdisez à quiconque l’accès à cette pièce pour éviter tout accident.

Pour conclure, après lecture de cet article, vous avez pris connaissance des nombreux conseils qui vous permettront de passer de bonnes fêtes de Noël et de protéger votre compagnon poilu qu’il soit un chiot, un chaton, un chat ou un chien.

Toute l’équipe de premiers secours animaliers vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année à vous et vos animaux.

 

Poster un commentaire